Créer un autre lendemain que celui qui s’annonce

Vie des écoles — Publié le 21/10/2020

Green Management School est la nouvelle école du groupe MediaSchool, fondée par Audrey Pulvar, Franck Papazian et Franck Kerfourn pour enseigner la transition écologique et solidaire en deux ans. Elle s’est dotée de son propre conseil scientifique et de managers de promotion experts en la matière. Découvrez qui sont les étudiants et managers de promotion.

En février 2020, Franck Papazian, Franck Kerfourn et Audrey Pulvar ont annoncé le lancement en octobre d’une école positionnée sur la transition écologique et solidaire, la première du groupe MediaSchool. Green Management School est née du constat qu’il est aujourd’hui nécessaire de partager les connaissances de sujets aussi incontournables que la transition écologique pour que chacun à son échelle puisse « agir en faveur de l’éclosion d’une dynamique économique vertueuse dans nos sociétés ».

Franck Papazian, Audrey Pulvar et Franck Kerfourn ont ensemble fondé Green Management School.

Un concept innovant pour répondre aux attentes de demain

Les entreprises sont ainsi encouragées à inclure cette problématique au cœur de leur stratégie. La formation de deux ans, accessible après une troisième année en études supérieures, mêle sciences naturelles, sciences sociales et vision entrepreneuriale pour faire émerger des « managers de la transition écologique, cadres inspirateurs, animateurs des politiques RSE au sein des entreprises et collectivités ou écoentrepreneurs à l’origine de green start-up ». Dans un contexte où il n’est plus possible de nier le réchauffement climatique, le cycle proposé en alternance permet aux étudiants en poursuite d’études ou aux professionnels en recherche d’une formation continue pour donner un nouveau sens à leur carrière d’acquérir les compétences professionnelles nécessaires au monde de demain. Green Management School a choisi une pédagogie innovante reposant sur 70 % de cours à distance et 30 % en présentiel. Les apprenants peuvent s’inscrire dans n’importe lequel des neuf campus (Paris, Toulouse, Strasbourg, Marseille, Nice, Rennes, Reims, Angoulême, Bruxelles) en fonction de leur situation géographique. Pour valider leur formation, les apprenants doivent présenter à l’oral un projet concret sur lequel ils auront travaillé toute l’année.

Des apprenants engagés

La formation de Green Management School compte des apprenants venus de tous les horizons (50 % en reconversion professionnelle et 50 % en poursuite d’études) mais qui partagent un point commun : une conscience environnementale et sociale forte. « Très jeune, j’ai compris que nous étions tous liés car nous faisions tous partie du même écosystème », a indiqué Sophie Chiaramello, apprenante à Green Management School Paris. Avec des grands-parents agriculteurs d’un côté et une grand-mère, de l’autre côté, passionnée par son jardin-potager, elle a toujours été au contact et respectueuse de la nature avec un fort engagement contre les injustices et les problématiques de santé publique.

Sophie Chiaramello a repris les études en intégrant Green Management School Paris et Harmonie Mutuelle en alternance.

Dans un des cabinets de conseil où Sophie a travaillé, elle a co-créé en 2008, un groupe de consultants sensibles au Développement Durable, « les aVERTis ». Toujours très attachée à ses convictions, Sophie a été bénévole pour l’association Les Amis de la Terre, puis administratrice d’une association locale qui prône le commerce équitable, Artisans du Monde Eaubonne. En 2010, elle a décidé de se former à la méthode du bilan carbone, consciente de l’action nécessaire pour réduire les émissions de Gaz à effet de serre. Elle a aussi contribué à la sensibilisation au Développement Durable, en tant que cheffe du programme National « Les MédiaTerre » au sein de l’association Unis-Cité. Depuis la crise sanitaire liée au Covid-19, elle est passée à la vitesse supérieure pour agir pour la planète et a donc décidé de retourner à l’école pour compléter sa formation au développement durable avec pour volonté d’accompagner la transformation des entreprises en lien avec la RSE. Ainsi débute son parcours à Green Management School. Pour son alternance, Harmonie Mutuelle l’a recrutée en tant que cheffe de projet & relai RSE au sein de la direction des opérations et de la transformation. « C’est la première fois que je suis autant en phase avec les valeurs d’une entreprise et mes missions », se réjouit-elle.

De son côté, Anaëlle Heisch sort cet attrait pour l’environnement de ses colonies de vacances et du scoutisme. « Je participais à des projets d’aménagement écologiques pendant les vacances et les week-ends j’étais scoute donc j’ai été très vite sensibilisée au respect de la nature, au tri des déchets... »

Anaëlle Heisch, apprenante à Green Mangement School Paris et alternante chez Ecotree.

Suite à une remise en question pendant l’été 2019, elle a pris la décision d’exercer un métier respectueux de l’environnement et s’inscrit ainsi à Green Management School en alternance chez Ecotree en charge des partenariats. Il s’agit d’une société d’investissement participatif spécialisée dans la valorisation écologique et économique de la forêt et de la biodiversité. L'équipe travaille au service de la bonne gestion et du renouvellement des forêts françaises en proposant à la société civile de devenir propriétaire d'arbre.

Une équipe pédagogique spécialiste

Green Management School s’appuie sur des intervenants professionnels experts de la transition écologique et solidaire. Les cours à distance sont donnés par des climatologues, spécialistes en géopolitique de l’environnement, philosophes, économistes, hommes politiques, agronomes, biologistes, ingénieurs, juristes ..., réunis au sein d’un conseil scientifique et les moments en présentiel et en local sur campus consistent en majorité en des visites terrain et des rencontres organisées par les managers de promotion.

Raphaëlle Vogel est manager de promotion pour Green Management School Strasbourg, Reims et Bruxelles, intervenante RSE et communication responsable à ECS Strasbourg. Elle dirige par ailleurs un cabinet de conseil en RSE et stratégies responsables qu’elle a créé, Stepping Stones.

Raphaëlle Vogel, manager de promotion à Strasbourg et experte RSE.

« Les visites terrain sont de vraies rencontres entre des professionnels aguerris et des professionnels en transition qui découvrent les entreprises et leur responsabilité sociétale. » L’objectif est de mettre tout le monde en mouvement et d’améliorer les activités grâce à des actions responsables liées aux questions sociales (par exemple, l’égalité hommes-femmes) et environnementales (l’isolation, le tri des déchets, les énergies renouvelables ...). » Notamment utilisatrice d’un lombricomposteur et d’un site d’autopartage, elle a un fort intérêt pour les principes d’ouverture et de collaboration du développement durable, qu’elle a cherchés à mettre en application dans sa vie professionnelle. Titulaire d’un MBA Executive en développement durable, elle a organisé et piloté de nombreux projets stratégiques liés au développement durable, d’abord dans un grand groupe international basé en Alsace et désormais à son compte.

Autre manager de promotion, Sébastien Mérigout est aussi intervenant à l’ECS Marseille. Il est fondateur du cabinet de conseil en stratégies Planète Nudge.

Sébastien Mérigout, manager de promotion à Marseille et engagé pour la transition écologique dans son quotidien.

Depuis quelques années, il a pris son virage pour le développement durable en quittant la capitale pour rejoindre le Sud. Certains événements de l’actualité comme le problème des émissions de CO2 de Volkswagen l’a « choqué » alors il s’est intéressé au « green nudges » et fondera son entreprise deux ans plus tard avec laquelle il « accompagne les entreprises et collectivités dans les changements de comportements pour en faire des entreprises vertueuses qui influencent leurs clients dans ce sens ». Pour lui, les visites terrain de Green Management School sont un moyen de « montrer des exemples d’entreprises qui font des actions environnementales ».