Les innovations pédagogiques des écoles MediaSchool

Pédagogie — Publié le 30/04/2019

Mettre les étudiants dehors, proposer des ateliers soft skills ou encore transformer les études de cas en hackathon… Les écoles MediaSchool regorgent de créativité pour proposer des cours toujours plus innovants, en lien avec les attentes des étudiants et des entreprises.

Exit la salle de classe avec les chaises alignées face à un tableau noir. Depuis quelques années, l’école casse les codes de l’apprentissage pour ancrer sa pédagogique dans les nouvelles habitudes des jeunes et être plus en lien avec les besoins de la société. Les écoles MediaSchool l’ont bien compris et proposent chaque année de nouveaux modes d’apprentissage et de nouvelles expériences. En voici une petite sélection.

1- Les soft skills ne comptent pas pour du beurre 

Connaissez-vous les soft skills ? Il s’agit des qualités humaines d’un individu, sa personnalité et son savoir-être. Ils sont souvent mis en opposition avec les hard skills, soit les compétences et l’expérience professionnelles que l’on apprend généralement à l’école et au travail. Mis de côté jusqu’à peu, les soft skills sont pourtant tout aussi importants que les hard skills dans la vie en entreprise. C’est pourquoi MediaSchool Bruxelles a mis en place des ateliers de 2 heures le vendredi pour l’ensemble de ses étudiants. « Je me suis rendu compte que je passais beaucoup de temps à régler des histoires de bac à sable au sein de mes classes. Il leur manque une dimension un peu plus humaine pour apprendre à travailler ensemble », explique Barbara Claeys, directrice de l’école.

Ces ateliers permettent ainsi aux étudiants d’aborder différents thèmes comme la prise de parole en public, décoder son interlocuteur ou encore s’affirmer et aborder les sujets qui fâchent. En plus de donner confiance aux étudiants, ces nouveaux modules permettent de développer leur employabilité : « Autant le diplôme est un atout matériel acquis depuis des années pour le système éducatif et les mœurs françaises, autant dans les entreprises, les directeurs sont en quête de personne avec des qualités humaines pour faire avancer leur business », conclut la directrice.

2- INSIDE DAYS ou quand l’école vous met dehors

Et si le meilleur moyen d’apprendre n’était pas sur les bancs de l’école ? C’est en tout cas la philosophie de MediaSchool qui met tout en place pour que les étudiants aillent sur le terrain. Cela passe par de multiples méthodes comme l’alternance, les stages, les études de cas avec de vrais clients, etc. A MediaSchool Nice, Franck Kerfourn a pris des mesures radicales en mettant ses étudiants en formation initiale dehors ! Il a ainsi placé les jeunes pendant 3 jours en mission chez un annonceur ou en agence.

En petite équipe, ces derniers devaient plancher comme des pros sur une problématique com’ ou web. Ce fut l’opportunité pour les jeunes de découvrir le monde de l’entreprise en pleine immersion et pour les entreprises d’avoir un regard neuf sur une de leurs problématiques. Cette mise en relation permet de constituer un premier réseau pour les étudiants et pourrait donner lieu à des stages ou même une alternance.

3- Les Hackathons made in ECS Paris

Le système des études de cas a subi une transformation radicale cette année à l’ECS Paris. On parle désormais de Hackathon. Il s’agit d’une semaine intensive avec un brief du client le lundi et la finale la semaine suivante devant le client. Les étudiants ont ainsi la chance de travailler sur des cas réels et d’être confrontés à de vrais professionnels. Les clients sont aussi prestigieux que nombreux : Renault, APICIL, MEDIAS COURRIER, Air France, La Chesnaie, Miu, ORANGE, E&H LAB, etc.

En savoir plus sur le hackathon proposé par La Poste Meida Courriers et APICIL :
https://ecole-ecs.com/ecs-paris-quand-les-etudes-de-cas-se-transforment-en-hackathon/